Des truffes gourmandes, avec au coeur une noisette à croquer ...

Elles ne sont pas trop sucrées grâce à la purée de châtaignes que j'ai faite en les mixant, le sucre est apporté par le chocolat à 52% minimum de cacao.

Pour l'enrobage vous avez 2 options : soit avec du chocolat 64% de cacao et des éclats de noisette , soit plus rapide avec des éclats de noisettes simplement, de toute les manières : la gourmandise sera au rendez vous.

On pourra les offrir pour les fêtes ou les proposer pour accompagner le café ...à moins que on ne les dévore tout seul dans son coin sans rien dire à personne....

truffe chataigne chocolat noisette

 

TRUFFES CHÂTAIGNES CHOCOLAT & NOISETTES

Pour 34 truffes gourmandes

210g de châtaignes en bocal (pelée au feu de bois)
une pincée de sel
de l'extrait de vanille liquide ou en poudre
50g de crème liquide entière
90g de chocolat noir 52% minimum de cacao

34 noisettes

Enrobage  :
200g chocolat corsé 52% de cacao
50g éclats de noisettes torréfiées

ou simplement éclats de noisettes torréfiées

  • Émietter les châtaignes pour vérifier qu'elles ne contiennent pas de partie dure. 
  • Les mixer avec la vanille et la crème liquide.
  • Faire fondre le chocolat (au bain marie ou au four micro ondes) et l'ajouter à la purée de châtaignes à la crème.
  • Entreposer au réfrigérateur pour 1 ou deux heures.
  • Enrober les noisettes une à une avec la préparation en prenant une petite quantité dans vos mains et en la plaquant contre la noisette.

Si vous voulez enrober les truffes de chocolat avec éclats de noisettes (façon rocher) : 

  • Mettre les truffes au congélateur pour une heure ou deux.
  • Faire fondre le chocolat (au bain marie ou au four micro ondes).
  • Ajouter les éclats de noisette dedans et mélanger.
  • Tremper chaque truffe dedans et à l'aider d'une fourchette l'égoutter et les déposer sur une feuille de papier sulfurisé.
  • Déposer chaque truffe dans une caissette en papier.
  • Conserver au réfrigérateur.

Si vous voulez enrober les truffes dans les éclats de noisettes :

  • Rouler chaque truffe directement (sans passage au congélateur) dans les éclats en appuyant un peu pour que les éclats adhèrent
  • Les déposer dans les caissettes 

Pour la dégustation :

  • Sortir les truffes un peu avant la dégustation pour qu'elles ne soient pas trop froides.

Mes trucs et astuces :

  • Purée de châtaignes : vous pouvez la remplacer par de la purée de marrons non sucrée, on en trouve parfois en conserve.
  • Si la préparation ne vous parait pas assez sucrée, vous pouvez ajouter un peu de sucre glace. 
  • Éclats de noisettes : j'ai trouvé des éclats de noisettes torréfiées, j'avoue que cela a gagné du temps dans mes préparatifs des fêtes.
  • Temps de repos : le repos au réfrigérateur permet à la préparation de mieux se tenir pour former les truffes, humidifiez vos doigts si vous avez du mal... Le repos au congélateur permet de faciliter la prise rapide de l'enrobage façon rocher.
  • Enrobage chocolat façon rocher : pour l'enrobage il est préférable de prendre un chocolat de couverture c'est à dire un chocolat qui a au moins 31% de beurre de cacaoNormalement le chocolat doit être tempéré ... je n'ai pas pas pris le temps de le faire -je vous l'accorde- et surtout pour une si petite quantité de chocolat c'est difficilement réalisable ! Alors au moment de la dégustation, le chocolat fondra assez vite (y compris sur les doigts) donc il ne faudra pas trop traîner pour les déguster. Du coup il est aussi moins brillant ! A moins d'avoir une tempéreuse pour le faire, cela complique la tâche (sans)...Au niveau gustatif, cela ne gâche rien...
  • Avec ou sans enrobage  :  ici on n'a préféré sans car on aime beaucoup la saveur marron châtaigne et on la trouve plus présente ainsi. Avec l'enrobage le chocolat prends le dessus. Une solution opter pour un chocolat moins fort en cacao mais qui contienne assez de beurre de cacao...
  • Conservation : ces truffes doivent être mangées rapidement, elles sont sans conservateur et il est préférable d'éviter de les sortir toutes si on ne les mange pas. 
  • Des informations intéressantes sur le chocolat de couverture et comment le choisir ici (clic)